Menu Fermer

A la rencontre des petits ducs

Le Parc National de Port Cros créé en 1963 est aujourd’hui constitué des îles de Port Cros, Bagaud et Porquerolles dans sa presque totalité, et d’une zone littorale de 5 communes ayant adhéré à la charte du Parc. Le nombre de résidents permanents est d’environ 100 000 personnes.
Depuis 2017, des animations avec conférences et sorties nocturnes sont proposées dans les communes de l’aire d’adhésion du Parc national. Elles rencontrent un grand succès auprès du grand public tant l’engouement pour les rapaces nocturnes est grand dont le Hibou petit duc scops. Les personnes participant aux sorties sont ensuite invitées à transmettre leurs données d’observations/d’écoute de Petits-ducs Scops. Le tout dans une démarche de science participative.

Ces programmes de sciences participatives permettent de  :

  • développer la connaissance de la biodiversité locale du hibou petit duc scops
  • sensibiliser le tout public à une espèce d’oiseau nocturne
  • initier une envie d’en savoir plus sur les autres espèces de rapaces de l’aire d’exploration.
  • permettre une appropriation du nouveau territoire du Parc National Port Cros (PNPC) et de ses enjeux principaux.

Zoom sur le Hibou « petit duc scops »

hibou petit duc sur branche

C’est un des plus petits rapaces nocturne de France.
C’est pourquoi, il se nourrit principalement d’insectes en chassant la nuit surtout dans les forêts provençales.
Pour terminer il renvoie une image sympathique d’un animal facilement repérable même par les personnes néophytes.

En outre, il possède des adaptations à la chasse de nuit remarquables :

En effet, les chouettes ont développé au cours de l’Évolution des adaptations surprenantes et efficaces pour la chasse nocturne :

Par exemple, les deux yeux qui ne pivotent pas – le cou et les vertèbres cervicales remplacent ce « défaut » par une capacité de rotation de 3 quarts de tour. Cela permet une vision encore plus précise des objets que pour les rapaces diurnes (évoluant de jour )..

Pour voir la nuit sous une très faible luminosité, les yeux laissent entrer trois fois plus de lumière par rapport aux yeux de l’Homme.

Si l’obscurité devient totale, les yeux ne sont plus d’aucune utilité et le système de détection auditif des proies prend le relais. Avec quelle précision !
En fait les conduits auditifs sont asymétriques et permettent la détection puis la localisation très précise du moindre bruissement créé par un insecte par exemple.

Pour finir, il est à noter le vol silencieux des chouettes et hiboux et en particulier celui du hibou petit Duc scops.
Une adaptation des plumes les plus grandes des ailes (les rémiges) permet d’éviter les sifflements lors du vol et donc de ne pas se faire détecter par les proies. Comment est-ce possible ?

Et bien, le bord d’attaque des grandes plumes est parsemé de petites barbules disposées en peigne. Ces dernières créent de petits tourbillons atténuant le bruit du au vol

Les actions menées en 2019 et avant ont débuté lors de la Nuit de la Chouette ayant lieu en Avril. Il est organisé par la LPO.
Des conférences et sorties in situ sont proposées à la population d’une partie de l’aire d’adhésion du Parc National de Port Cros.
Les comptages et « soirées découvertes » sont programmées de fin Avril jusqu’à Juin 2019. Ces dernières ont eu un vif succès en 2018 puis reconduites en 2019. Il s’agissait de mettre en évidence les adaptations à la vie et chasse nocturnes de ces animaux et de parler des menaces actuelles ou futures planant sur ces derniers.

D’autres espèces de rapaces nocturnes existent dans l’aire d’adhésion totale de Port Cros et c’est pourquoi la LPO a créé un dépliant présentant toutes ces espèces pour une communication vers le « tout public ».

C’est ainsi qu’en 2019, La LPO a sensibilisé 282 personnes. Ces personnes ne continuent que très peu à être motivées pour les comptages autonomes en dehors des  « soirées animées ». Même si le protocole scientifique proposé reste très simple : repérage des hiboux et envoi de l’information par e-mail.
Un défaut de communication sur Hyères n’a pas permis un engouement aussi important qu’en 2018.

Nouveautés 2020

Les actions menées avant celles prévues pour 2020 d’Avril à Juin montrent qu’il existe un réel intérêt de la population pour ce genre de concepts.
Une petite conférence en extérieur puis un comptage accompagné et et animé par un spécialiste de la LPO.
La Nuit de la Chouette existe depuis plus de 15 années. Il est maintenant assez connu et glane un public aussi important qu’intéressé.
Pour ce faire, la communication doit être renforcée en déterminant dès le début de l’année les dates des soirées d’animation.

Porteur de projet :

Structures associées :

La LPO est une association nationale très active en PACA. Elle s’appuie sur des engagements dont beaucoup ont à voir avec le développement durable. En l’occurrence, le maintien de la biodiversité sans oublier le volet connaissances et éducation par les sciences participatives ou éco-citoyennes.

https://paca.lpo.fr/